Welkam long Vanuatu!

Bienvenue au Vanuatu!

Petit archipel (83 iles quand meme) quasi inconnu de la France qui pourtant en avait la cogestion avec la GB jusqu’en 1980 ! ici on parle le Bislama (pidgin english), l’anglais et le français! Les Ni-vans ont été considéré comme étant les habitants les plus heureux au monde en 2006! Pour ma part, après mon arrivée à Port Vila, la capitale sur l’ile d’Etafe, je me concentre sur Espiritu Santo, au Nord, puis Ambrym, et enfin Tanna, tout au sud.

Vendredi 13 septembre : oui c’est un jour qui fait peur… c’est un jour où on joue au loto (sans gagner :()… mais pas de peur ni de gain, juste un avion à prendre à 19h (de nuit) pour 1h entre Nouméa, et Port Vila. Un vol sans histoire avc Air Calin (c’est ti pas mignon comme nom de compagnie???) et me voilà arrivé, et attendu par un chauffeur! Change de monnaie (du franc pacifique, au Vatu), je file donc à 15mn de là, vers mon ptit hotel sympathique avec piscine.
Petit constat qui se confirmera le lendemain.. il fait déjà nettement plus chaud qu’en NC !!

Samedi 14 septembre : Journée tranquille, je pars à pied explorer les environs avec un slovène qui partage mon dortoir. j’arrive au marché couvert : plein de bananes, ignames, papaye (à 50Vatu la banane soit 40ct€.. po cheeer!!!) vais pouvoir faire le plein de fruit!
Je file ensuite en bus local sur Hideway Island, au nord de Port Vila, avec un australien, pour une sortie snorkeling sur ce qui est le plus beau spot autour de la capitale. un tit tour en bateau et hop dans l’eau:
Quelques coraux ,quelques poissons qui n’ont pas peur et qui m’autorisent quelques gros plans… et une poste sous marine… oui oui ! un bureau de poste sous l’eau ! Il arrive qu’il y ait un plongeur bouteille qui acceuille les gens qui postent des cartes postales spéciales waterproof (à 5$ la carte.. ouch). Malheureusemnt à part moi qui pose, il n’y en a pas aujourd’hui… mais c’est rigolo et unique au monde !
Après une bière, nous rentrons et resortons en ville pour le diner et la soirée.

Hideaway Island

Hideaway Island

L'archipel du Vanuatu

L’archipel du Vanuatu

Underwater Post Office!

Underwater Post Office!

Balliste ondulé

Balliste ondulé

Un vrai barracuda cette fois ci !

Un vrai barracuda cette fois ci !

Ya du monde!!

Ya du monde!!

Poisson pincette (famille papillon)

Poisson pincette (famille papillon)

girelle paon

girelle paon

Un mur de coraux famille des spirographes

Un mur de coraux famille des spirographes

Dimanche 15 septembre : je pack mon gros sac pour faire rentrer en 10+5, de quoi vivre pour la quasi totalité de mon séjour au Vanuatu. je prends en effet l’avion cet aprem, direction Espiritu Santo, puis continuerai plus tard sans revenir à PortVila avant 2semaines et demi! Change, chaussure de marche, masque tuba, appareilphoto, bouffe.. c’est ricrac!
un tit tour en bus local, et me voilà à l’aeroport pour un vol intérieur de 40mn vers la plus grande île de l’archipel : Espiritu Santo, capitale Luganville.
En attendant les bagages, j’y rencontre Elysée et Marion, deux tour du mondistes qui se dirigent vers le meme hotel. Après y avoir déposé nos sacs, nous visitons rapidement les environs, le marché, la côte… en attendant la tombée de la nuit. Introduction au Kava locale, un peu plus fort qu’en Calédo et un poil meilleurs… (à moins que ce soit l’habitude !)

L'ile d'Espiritu Santo

L’ile d’Espiritu Santo

Lundi 16 Septembre : au réveil, après quelques coups de fil, on a la possibilité de prendre une navette pour rejoindre un hotel : le Towok Beach Bungalows, au nord est  (à Hog Harbour), à proximité de Champagne Beach la plage la plus réputée de l’ile. En attendant, nous prenons un taxi, qui nous amène à Million Dollar Point, lieu où les américains ont coulé volontairement du matériel (bateau, jeep, bulldozer, armes) à la fin de la guerre. Notre super guide du jour (le taxi!) est  plein d’infos sur le Vanuatu, son histoire, ses langues… Il nous fait passer devant le lieu du SS Coolidge, spot de plongée, ancien paquebot réquisitionné pour le transport de troupe, qui a coulé apres avoir sauté sur une mine US. Arrivé sur MDP, c’est assez effarant.De la tôle partout, mêlée au corail, aux tessons de bouteilles de coca, le tout presque fossilisé. On arrive à distinguer certaines parties de camions (les différentiels, radiateurs, boites de vitesses….). Une fois dans l’eau (marée montante et mer agitée, pas les meilleures conditions pour voir quelque chose), c’est une épave de bateau bien reconnaissable, colonisé par quelques coraux et habités par des poissons. Première épave pour moi! un peu flippant mais bon… :)
En revenant nous nous arretons dans un bouiboui pour tester les spécalités  locales : lap lap, fruit à pain, taro… pas mauvais du tout !!

Million Dollar Point, une plage d'acier fossilisé!

Million Dollar Point, une plage d’acier fossilisé!

Ici les US ont laissé quantités de matériel de guerre : ici un moteur d'avion

Ici les US ont laissé quantités de matériel de guerre : ici un moteur d’avion

un moteur de camion (ou une boite de vitesse)

un moteur de camion (ou une boite de vitesse)

Aussi dans l'eau, une épave avec quelques bidons d'on ne sait quoi

Aussi dans l’eau, une épave avec quelques bidons d’on ne sait quoi

Refuge pour les coraux et quelques poissons chauve souris

Refuge pour les coraux et quelques poissons chauve souris

l'arrière du bateau, bien reconnaissable avec le gouvernail et l'espace pour l'hélice

l’arrière du bateau, bien reconnaissable avec le gouvernail et l’espace pour l’hélice

Spécialités Ni-vans : Lap lap, fruits à pain.... miam!

Spécialités Ni-vans : Lap lap, fruits à pain…. miam!

Nous embarquons dans un minibus, avec des Ni-vans, et des autraliens, et arrivons dans un endroit isolé, un petit gout de paradis. 6 ou 7 cabanes qui nous servent de chambre, une plage dans une baie tranquille, des cocotiers, et un accueil réellement adorable. Grand sourire, des fleurs fraiches sur le lit et pas grand monde pour troubler la quiétude ! On va s’y plaire!
petite baignade pour explorer les environs et j’aperçois juste avant la tombée de la nuit, un récif qui est prometteur pour le jour suivant!

Champagne Bay

Champagne Bay

 

Notre Resort!

Notre Resort!

Mon home sweet home pour 6 nuits! cosy!

Mon home sweet home pour 6 nuits! cosy!

Mardi 17 Septembre : réveil au son du coq (à 3h du mat…. sans soleil….. va comprendre!). Direction Champagne beach, à 5mn à pied du Bungalow. C’est la plage la plus connue du Vanuatu. Petite crique de sable fin, aux eaux turquoises, entouré de cocotiers, d’une falaise à la jungle impénétrable… en face, quelques petites iles sauvages…bref, effectivement c’est très joli. Et, une fois de plus, nous sommes les seuls! Le soleil tape fort alors nous nous mettons à l’eau pour aller revoir le fameux récif. En passant, nous croisons 2 tortues pas farouches! Les poissons sont nombreux, le récif assez coloré. Curieusement, des sources d’eau débordent sur la plage et rejoignent la mer.
Nous revenons à Towok pour le repas et laissons passer une grosse averse en bavardant. Un dernier snorkeling à la tombée de la nuit.

joli récif

joli récif

Oh une murène!

Oh une murène!

Ahhhh :)

Ahhhh :)

Mercredi 18 Septembre : nous prenons la direction de Port Olry à bord d’un pick up (ambiance aventure), encore plus au nord, et nous arretons à Blue Lagoon, un des trous bleus de Santo. Je n’arrive pas à trouver l’explication de ces trous bleus, toujours est-il que nous sommes à coté de la mer sans visibilité directe, car entouré de foret humide. L’eau y est mi douce mi salée, que la couleur est bleue dans un dégradé allant du turquoise au bleu sombre, mais que l’eau est très claire. Certains poissons de récifs y vivent, même une murène. le Blue Hole se remplit à marée montante et par les eaux venant des montagnes ce qui donne un mélange légerement salé. notre chauffeur de 15 ans (c’est autorisé ici !) nous amène ensuite à Port Olry, sur une plage plutot sympa, avec une langue de sable qui mene sur une ile. Bon l’intéret principal ici c’est le panorama de la plage de sable avec l’eau bleu et quelques iles qui pourrait vaguement rappeller la baie d’Along, mais il pleut, et ce ne sont pas les meilleurs conditions pour profiter pleinement du panorama! Nous rentrons assez tôt, encore sous la pluie, ce qui nous « oblige » à faire une sieste ˆˆ.

un trou bleu, particularité touristique du Vanuatu!

un trou bleu, particularité touristique du Vanuatu!

une eau très claire, un peu salé, suffisamment pour les poissons de récifs

une eau très claire, un peu salé, suffisamment pour les poissons de récifs

et une petite murène qui trainait là

et une petite murène qui trainait là

D'ici on entend la mer, mais on est quand meme entouré de foret!

D’ici on entend la mer, mais on est quand meme entouré de foret!

Jeudi 19 Septembre:
Nous demandons pour aller voir le Matevulu Blue Hole, le plus connu de tout le Vanuatu. Nous prenons place dans le minibus, en compagnie du couple d’Australien venu passé leur vacances. La route est à peine plus longue mais empreinte une partie plus « piste ». Une fois arrivé à l’entrée du Blue Hole, nous demandons au chauffeur quel est le prix d’entrée (il y en a 4 différents selon le type de véhicule)… si lui même n’est pas au courant, je sais pas comment nous pouvons l’etre! mais bon !!
Le lieu est nettement plus grand que le précédent. Il se trouve plus à ‘intérieur des terres, nous n’entendons pas la mer. L’eau nous semble aussi moins salée, conséquence directe : moins de poissons et visibilité pas aussi bonne. Par contre le cadre est plus sauvage : un grand banyan a les racines qui baignent dans l’eau, le blue hole est entouré de fougères, et nous ne voyons pas le fond qui semble etre plus profond. Des cordes sont suspendues aux branches des arbres pour un saut de tarzan improvisé! Nous restons là à peine une heure avant de partir à la recherche de bunker de la 2e Guerre Mondiale, qui apparaissent dans toutes les cartes mais qui sont inconnus de tous les locaux… du coup retour hotel, retour Champagne Beach, et baignade jusqu’à la nuit tombée. Pour ce soir, c’est plat traditionnel : le lap lap, à l’igname et au poulet! Délicieux mais très consistant !!

Matevulu Blue Hole

Matevulu Blue Hole

moi yen a avoir sauté dans trou bleu!

moi yen a avoir sauté dans trou bleu!

Le fameux Laplap yam chicken (Igname et poulet)

Le fameux Laplap yam chicken (Igname et poulet)

le tout déballé!

le tout déballé!

Vendredi 20 Septembre:
Nous avions négocié un deuxieme tour avec jeep et chauffeur, direction une grande bay avec une plage de sable noire. A nouveau, les australiens se joignent à nous ainsi qu’un espagnol, tour du mondiste d’une quarantaine d’année! la route est plus longue, uniquement de la piste, à travers la foret, parfois dense! Nous arrivons à BigBay et effectivement la plage de sable noir s’offre à nous, calme, très chaude (c’est le jour le plus ensoleillé de la semaine!). A l’ombre d’un arbre, nous restons là, entre sieste, lecture et un peu de snorkeling. On aurait dit une nursery pour coraux et poissons. Belle variété, pleins de couleurs, mais petit format! A coté, une famille pêche, fait une lessive dans la riviere, les enfants jouent, complètement nus! Une vie simple, sans fioriture qui leur suffise largement à voir leur sourire!
Au retour, nous nous arretons dans un village, où a lieu un match de foot. marrant de voir un maillot de l’équipe de france ! et pour le coup, c’est une bonne centaine de locaux qui sont là à encourager leur équipe, écouter la musique de l’orchestre, ou savourer les spécialités à disposition dans des stands prévues pour une fete nationale proche.
Nous rentrons en début d’aprem, moment idéal pour une sieste!

On the road again, avec les coupains de la semaine!!

On the road again, avec les coupains de la semaine!!

Ce serait pas les canaris qui jouent???

Ce serait pas les canaris qui jouent???

Plage de sable noir à Big Bay

Plage de sable noir à Big Bay

La nursery!!

La nursery!!

tout piti mais bien coloré!

tout piti mais bien coloré!

sur la route de Towoook.. toudadidoudaaa

sur la route de Towoook.. toudadidoudaaa

Samedi 21 Septembre:
Nous avions convenu d’assister au match de football à Port Olry, la ville tout au nord de Santo. 2 garçons de notre resort y participent. le match est prévu à 9h, nous nous dépêchons pour être à l’heure… une fois arrivée… l’équipe locale elle n’est pas là… le match commencera en fait autour de 12h !!! bon, mais à part nous, tout le monde a l’air de trouver ça normal alors du coup, on discute, on tape la balle, et on se fait même offrir une coco à boire, et des pop corns (!!!!). 2 matchs ont lieu… 4 équipes… et il fait suuuuuper chaud.. un anglais est venu avec sa femme, et souhaite participer. Le pauvre aura souffert!!
Comme la veille, les matchs amènent beaucoup de monde ! un peu de musique, des grosses marmites, des enfants.. c’est un peu la fete !
L’équipe que nous supportons se prendra finalement une bonne pilée (6-2), malgré les encouragements et les conseils tactiques de Coach Elysée!!
Et pour le coup, j’ai trouvé que nous avions été accueilli et intégré à leur vie du samedi comme n’importe quel autre Ni-van, et ça… j’ai vraiment apprécié !!

Présentation des équipes, hymnes...

Présentation des équipes, hymnes…

le soleil tape dur... alors on se protège avec une petite branche........

le soleil tape dur… alors on se protège avec une petite branche……..

Coach Elysée montre la tactique en vidéo!!

Coach Elysée montre la tactique en vidéo!!

Un des villages croisés sur la route

Un des villages croisés sur la route

fabrication de copra

fabrication de copra

Dimanche, retour à Luganville, pour attendre l’avion prévu mardi direction une autre ile!

Category: VANUATU
5 Réponses
  1. carpediem family says:

    trop GENIAAAAL

  2. mamie says:

    oh la la quelle épopée que de belles choses a voir que de beaux souvenirs tu rapporteras
    par contre les vestiges des guerres sont moins sympas et gâchent un peu les paysages
    que devient lapin crétin est-il toujours de la fête bises

    • admin says:

      AHh… mamie… malheureusement, le lapin crétin a tellement aimé Sydney qu’il y est resté… j’crois qu’il a croisé une koala (bin oui il est crétin.. il reconnait meme pas ses congénères!) et .. voilà.. il a préféré faire la cour à une koala que rester derrière mon dos! :(

  3. Lucie says:

    Il est où le grand requin blanc qui traîne dans les épaves ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>