El Sur Lipez y El Desierto de Sal

(Oui… après un mois et demi j’arrive à enquiller 3 mots d’espagnol sans sourciller!)
La Quiaca puis Villazon…ayé, j’ai quitté l’Argentine et suis arrivé en Bolivie.
Comme beaucoup de poste frontière, il n’y a rien de très sexy dans ces bleds. Mais forcé de constater que l’entrée en Bolivie marque un sacré changement. le terminal de bus pour aller jusqu’à Tupiza est désorganisé, bruyant… on se croierait de retour en Indonésie! J’attends donc jusqu’à 10h30 que le bus de 8h daigne se présenter! et là encore les bus n’ont pas la même classe que les argentins!
Tupiza, petite bourgade au milieu d’un no man’s land. L’hotel réservé, qui paie pas de mine à l’extérieur est juste nickel à l’intérieur! une chambre avec 3 lits pour moi tout seul… ça faisait longtemps!!!!
J’y réserve mon tour pour 4j autour du Sud Lipez pour finir par le clou du pestacle… le Salar d’Uyuni!

13 Février : la veille et la nuit, gros orage.. mauvaise augure pour le salar, infranchissable par grosses pluies.. on verra bien c’est dans 3j! Je rejoins un couple d’italien ainsi que le chauffeur et la cuisinière dans un LandCruiser bien chargé du nécessaire pour 4j dans le désert! C’est parti mon kiki!!
Aujourd’hui nous rejoignons la zone appelé Sol de Mañana (le soleil du matin.. meuuugnon). un peu moins de 300km à l’allure de sénateur (que de la piste, parfois défoncée et agrémentée de gués). Les paysages se succèdent, bas altiplano avec un peu de végétation arbustive, altiplano désertique avec cactus et touffe de graminés, désert, avec quelques cimes enneigées, des quebradas. Lamas, vigognes, ânes et vizcachas se promènent tranquille.

Quebradas autour de Tupiza

Quebradas autour de Tupiza

Tupiza le matin

Tupiza le matin

Notre vaisseau pour les 4j à venir

Notre vaisseau pour les 4j à venir

Euh... gaffe à tes fesses l'ane!

Euh… gaffe à tes fesses l’ane!

dupe ou pas dupe?

dupe ou pas dupe?

Coloré aussi la Bolivie!

Coloré aussi la Bolivie!

Un village abandonné

Un village abandonné

Tupiza était à 2950m d’altitude (c’est déjà pas mal pour une ville!)… en fin de journée, nous atteignons 4855m! Et voilà, j’ai atteint le Mont Blanc! A grand renfort de feuilles de coca machouillées pendant le trajet, j’apprends aussi à faire face au Soroche… le mal de l’altitude. Au moment le plus critique heureusement, Segundido, notre chauffeur, fait péter les watts, au son des années 80.. so kitch ;)

Plus haut que le Mont Blanc!

Plus haut que le Mont Blanc!

Parterre de mousse

Parterre de mousse

far far west

far far west

Arrivé à un petit hotel perdu, nous nous installons, pendant que notre cuistote en chef, prépare le repas… miam !
La nuit, ventée est super dégagée pour apercevoir la voie lactée… et la full moon !

14 Février: Saint Valentin ! C’est la journée des amoureux … Alors, pour toi ma ptite Mélanie, pour ce jour, je ne t’offre pas de fleur, encore moins de diamant, mais je t’offre l’immatérialité !! Je te dédie tout ce que j’ai vu cette journée, parmi les paysages carte postale de la Bolivie : la laguna verde sur fond de Licancabur, la laguna colorada et ses flamencos, Sol de Mañana et sa zone géothermique qui te rappellera Namafjall, Las Termas, parfaites pour un petit bain au milieu de rien (ça aussi.. ça te rappellera Hveravellir!)…
Aujourd’hui, encore plus que les autres jours, tu auras été avec moi à travers ces étendues sauvages et désertes !

Altiplano, lagune, et chaine du Lipez

Altiplano, lagune, et chaine du Lipez

le vol du flamant

le vol du flamant

Las Termas

Las Termas

Massif ryolitique

Massif ryolitique

Laguna Verde

Laguna Verde

petit pano de la Laguna Verde et le Licancabur

petit pano de la Laguna Verde et le Licancabur

Sol de Manana

Sol de Manana

zone géothermique avec un gros évent de vapeur

zone géothermique avec un gros évent de vapeur

Laguna Colorada

Laguna Colorada

Laguna Colorada...muy colorada!!

Laguna Colorada…muy colorada!!

Laguna Bianca

Laguna Bianca

15 Février: aujourd’hui nous reprenons la route vers Uyuni, plus proche encore du Salar, THE apothéose! mais ce sera au programme de demain! En attendant toujours ce mix de désert, de montagne au sommet enneigé, ou aux versants de ryolites. quelques lamas, vigognes, des cairns pour s’attirer les bonnes grâce de la Pacha mama, la Tierra Madre.
Un petit arrêt à la Laguna Negra, petite, et peuplée de gros canards et de vizcachas! Quelques arrêts également au coeur de vieilles coulées de lave érodées qui donnent parfois des formes surprenantes…. un dromadaire ici, une coupe du monde par là… il faut un peu (beaucoup) d’imagination .. et une sacrée dose de coca!

La Copa del Mundo...

La Copa del Mundo…

Il y a un dromadaire ici.....

Il y a un dromadaire ici…..

The Angry Pig

The Angry Pig

Vizcacha qui se dore la pilule au soleil

Vizcacha qui se dore la pilule au soleil

Laguna Negra

Laguna Negra

Une grosse poule d'eau

Une grosse poule d’eau

l’après midi un arrêt à Uyuni, pour réserver un hotel.. euh non.. la ville est franchement moche alors ce sera un bus pour Potosi! Nous repartons vers un lieu très particulier, le cimetière de train. Utilisées pour le transport du minerai d’argent, ces locomotives ont été abandonnées il y a 50 ans, au profit de locomotive plus moderne (diesel… moins couteux que le charbon), et laissées là pour le bonheur des touristes pour immortaliser quelques étranges photos!

El cimeterio de tren

El cimeterio de tren

Très content du dakar les boliviens!

Très content du dakar les boliviens!

Quelques physiciens en herbe

Quelques physiciens en herbe

Entrainement pour les prochains jeux olympiques!

Entrainement pour les prochains jeux olympiques!

Puis nous repartons vers le village de Cochalni, à l’entrée du Salar. En attendant notre nuit dans une hospedaje de sel, nous allons observer le coucher de soleil sur le Salar… magique!!

El hospedaje de sal

El hospedaje de sal

C'est cosy ˆˆ

C’est cosy ˆˆ

de la neige???

de la neige???

Coucher de soleil sur le Salar

Coucher de soleil sur le Salar

16 Février : levé à 5h cette fois ci pour le lever de soleil et coucher de lune! Direction l’Hotel de sel au coeur du Salar. Nous sommes au milieu d’une immensité blanche, dure, granuleuse, avec des alvéoles géométriques. On y verrai presque la courbure de la Terre. 12 000km², 15m d’épaisseur de sel (puis du lithium en dessous)… le plus grand salar au monde et le point d’orgue de ces 4j jours dans le désert bolivien!
On se prête au jeu de photos fun, rendues possible par ce paysage sans repère de distance!

Le Guigui a rendez vous avec la Lune....

Le Guigui a rendez vous avec la Lune….

Du monde est passé par là!

Du monde est passé par là!

Vols de flamants roses au matin

Vols de flamants roses au matin

L'immensité du Salar.. et des alvéoles naturellement géométriques

L’immensité du Salar.. et des alvéoles naturellement géométriques

Rien d'autre que du sel à perte de vue!

Rien d’autre que du sel à perte de vue!

le carrosse roule sur l'eau!

le carrosse roule sur l’eau!

une immense sculpture de ... yop!

une immense sculpture de … yop!

La Bolivie et la région du Salar, c’est également pour la première fois, le passage du Dakar. Alors aux milieux de quelques drapeaux internationaux, une sculpture (en….. sel pardi!!) rend hommage à la course qui s’est fini 2 semaines avant mon passage!!

Le drapeau bolivien et celui des peuples natifs de la cordillière

Le drapeau bolivien et celui des peuples natifs de la cordillière

Hommage

Hommage

sculptures de sel

sculptures de sel

Uuuhh cocote!

Uuuhh cocote!

Retour à l’hospedaje pour packer et faire le tour des échoppes de souvenirs, puis retour à Uyuni pour le bus pétaradant , direction Potosi, la ville minière!

Potosi, ville minière... franchement moche

Potosi, ville minière… franchement moche

Avec heureusement quelques vestiges coloniaux bien restaurés

Avec heureusement quelques vestiges coloniaux bien restaurés

et parfois colorés

et parfois colorés

Lourd passé où les espagnols ont exploités des millions de locaux pour extraire l’argent (mais aussi zinc, souffre, sulfates) d’une montagne désormais nue et ravagée. (plus de 8 millions de personnes y sont mortes pendant l’ère des conquistadors!)
Aujourd’hui, la mine fait toujours vivre 15 000 personnes travaillant tous les jours dans des conditions qui n’ont pas vraiment évoluées en 300 ans! Les usines de différenciation ne donne que 2-3% d’argent (contre 90% à l’origine), le reste étant d’autres minerais.

Usine de différenciation de minerai... très archaique le truc!

Usine de différenciation de minerai… très archaique le truc!

De l'eau pour dissoudre les produit chimique et obtenir  le minerai d'argent

De l’eau pour dissoudre les produit chimique et obtenir le minerai d’argent

Petit tour à la mine pour bien se rendre compte que finalement… bosser en openspace, le cul sur une chaise face à un ordi, n’est pas si mal!
Tout commence par le marché des mineurs où il est possible de s’approvisionner en eau, jus, feuilles de coca, mais aussi.. alcool à 92° et…. baton de dynamite! tout ça sans controle…

Pret pour gagner ma croute!

Pret pour gagner ma croute!

Puis c’est parti.. entrons au coeur de la montagne… une mine parmi les 150 en activité sur la meme montagne.. avec parfois des fins tragiques…

L'entrée de la mine...

L’entrée de la mine…

ce passage est le plus large... pour d'autres il fallait se mettre à genou!

ce passage est le plus large… pour d’autres il fallait se mettre à genou!

Tout se fait encore à la main!

Tout se fait encore à la main!

Il est temps de ressortir prendre un peu d’air frais (il fait 40° par endroit à l’intérieur)..
Tour de marché (pour préparer un pot au feu qui m’aura couté….. moins d’1€ !)

Demain, je pars pour Sucre, l’ancienne capitale, joyau patrimonial de la Bolivie!

Category: BOLIVIE
6 Réponses
  1. Clément says:

    La, j’avoue je me dis que j’aurais dût venir en Amérique du Sud sans passer par la France :) Le désert de sel, ça semble assez déroutant !
    Keep going mate ! See ya

  2. Lucia de argentina ja ja ja says:

    J’adooooore la bouteille de yop. Bon guigui tu vas partout où on veut aller avec 4 mois d’avance les gens n’auront plus de surprise en regardant nos photos, la adeline braud va encore se la ramener en disant « c’est guigui le précurseur ». Bref, tu veux pas aller dans des endroits miteux plutôt stp?

  3. Lucia de argentina ja ja ja says:

    J’adooooore la bouteille de yop. Bon guigui tu vas partout où on veut aller avec 4 mois d’avance les gens n’auront plus de surprise en regardant nos photos, la adeline braud va encore se la ramener en disant « c’est guigui le précurseur ». Bref, tu veux pas aller dans des endroits miteux plutôt stp?

  4. Wango says:

    J’ai envoyé mes parents à ta recherche ! ^^

  5. mamie says:

    bravo pour les paysages de la BOLIVIE mais pour y vivre c’est surement une autre histoire
    alcool à 92°+ feuilles de coca mélange détonnant il faut bien cela pour affronter tous ces déserts
    bon courage bises

  6. Onc'Berny says:

    Bravo pour les chapitres consacrés à l’Amérique du sud!
    Prochaine profession : Conférencier-Photographe ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>