Derniers jours en Amérique du Sud – Banos – Cuenca

2 Avril : Ce matin nous avons rendez vous avec Jakob, un allemand, à un hotel voisin qui a un baños cajon.. une boite en bois qui nous laisse juste la tête dehors, et dans laquelle circule de la vapeur. Puis jet d’eau froide… parfait pour se sentir en forme pour une nouvelle journée !

Une tete qui dépasse du bano de cajon

Une tete qui dépasse du bano de cajon

Après un tit dej de compet, nous étions parti pour faire du vélo mais le temps ne se prête pas trop à sortir les bécanes alors nous nous décidons pour une sortie rafting dans l’après midi.
combi, gilet et pagaie en main, c’est parti pour 1h de rapide plutôt rapide!! des grosses vagues, des trous, et un guigui a la baille (c’était pour un exercice…..)
Dans notre embarcation se trouvaient un américain et une équatorienne, avec qui nous sympatisons et passons la soirée dans un restaurant pour tester les lapinggachos, sortes de boules de purée mixée avec viande et tomate. Nous continuerons la soirée à retrouver le reste du groupe rafting dans un bar avec des cocktails excellents pour… 5$ piece.. pas si cher !

La team rafting vert

La team rafting vert

la team complète

la team complète

3 Avril : Ce matin, levé pour etre à l’agence de location à 8h, le temps est nuageux mais se maintient.. c’est donc parti pour 20km le long de la Ruta de las cascadas, avec nos vélos. Chemin agréable, jalonné de chutes d’eau et bordé d’orchidées à l’état sauvage! Superbe. Nous nous arrêtons voir la Manto de la Novia (le Voile de la mariée), double cascade entourée d’orgue basaltique. Et pour aller voir de plus près, nous empruntons une tarabita, nacelle métallique, version moderne d’un moyen de transport développé dans les temps incas!
Plus loin, c’est la Pailon del Diablo (marmite du Diable), grosse cascade pas très haute mais plus puissante, derrière laquelle on peut se faufiler (le mot est faible).

les premières chutes de la ruta de las Cascadas

les premières chutes de la ruta de las Cascadas

Dans une tarabita qui nous amène dans la gorge

Dans une tarabita qui nous amène dans la gorge

El Manto de la Nubia

El Manto de la Nubia

Double cascade avec des orgues basaltiques

Double cascade avec des orgues basaltiques

Qui sait ce qu'est cette fleur?

Qui sait ce qu’est cette fleur?

un des nombreuses orchidées sur le parcours!

un des nombreuses orchidées sur le parcours!

Nous revenons à l’hotel le temps d’échanger quelques photos avec Jakob, de préparer nos sacs et direction le terminal pour prendre au vol, le bus (on ne change pas hein !) pour Riobamba puis un autre pour Alausi.

Parcours équatorien !

Parcours équatorien !

4 Avril : Nous sommes à Alausi, mais j’apprends qu’à Baños, (qu’on a donc quitté la veille), le Turungahua est entré en éruption… à 1j près, j’aurai pu voir le géant se réveiller… grrrrrr!!
Alausi, c’est petit, mignon, et c’est de là qu’on peut prendre un train, vestige de la ligne Quito Guayaquil qui marchait à la vapeur,et considérée comme la ligne la plus difficile du monde (on parle de sa construction, entre montagne, ravins, rivières tumultueuses, glissements de terrains… ). aujourd’hui, c’est une version diesel et touristique mais néanmoins pleine de charme. 1h de route pour atteindre Sibamba, station au pied de la Nariz del Diablo (Nez du Diable), montagne à la forme imaginée (avec sans doute beaucoup d’alcool…).
Nous revenons puis reprenons un bus pour Cuenca, autre ville importante, coloniale, d’Equateur. Notre arrivée dans l’après midi nous permet une petite visite des lieux, et des innombrables églises… Puis direction notre hotel, la cigale (tiens tiens) tenu par une marseillaise!

Le train au départ d'Alausi

Le train au départ d’Alausi

 Les alentours de Alausi

Les alentours de Alausi

Tchou tchou dans la vallée

Tchou tchou dans la vallée

Que ceux qui voient le nez du diable s'inscrive aux alcooliques anonymes!

Que ceux qui voient le nez du diable s’inscrive aux alcooliques anonymes!

costumes traditionnels

costumes traditionnels

On a bien failli voir sous sa jupe!

On a bien failli voir sous sa jupe!

j'me sens l'ame d'un Indiana Jones tiens!

j’me sens l’ame d’un Indiana Jones tiens!

Cuenca la Coloniale

Cuenca la Coloniale

Balcon en bois, arcades...

Balcon en bois, arcades…

la massive nouvelle cathédrale

la massive nouvelle cathédrale

L'entrée de la cathédrale, en pierre de lave

L’entrée de la cathédrale, en pierre de lave

Cuenca, à la tombée de la nuit

Cuenca, à la tombée de la nuit

5 Avril : Ce matin, nous partons rapidement visiter THE place to be à Cuenca… un atelier de Panama.. et pas n’importe quel atelier, il s’agit de Homero Ortega. Un panama en Equateur?? les américains en avaient commandé pour les soldats se rendant à Cuba (par l’isthme de Panama) lors de la guerre hispano-américaine, et ce même chapeau, blanc au ruban noir était également conseillé par les médecins aux travailleurs creusant le canal du même nom. Bref, un panama donc, fait à partir de fibre d’une feuille d’un palmier, peut afficher des prix allant à 1000$ pour un extra fino (mais alors il faut 8 mois de travail !). Musée, atelier, et boutique très intéressants… sauf pour la carte bleue!

Le voilà, le Panamà!

Le voilà, le Panamà!

Nous poursuivons la visite de la ville en entrant dans la vieja et la nueva catedral de Cuenca, qui est ainsi une des deux seules villes au monde à avoir 2 cathédrales !
un tour au marché pour gouter un hornado, cochon entier grillé (l’équivalent équatorien du babi gulling indonésien pour ceux qui suivent mes aventures du début !) avec une salade de fruit au lait de coco.. miam!

Au menu, un hornado !

Au menu, un hornado !

Enfin direction le musée des cultures aborigènes, où toutes les civilisations pré-incas et incas sont représentés par les céramiques, outils, objets de cultes.. sacrée collection !
Repos puis un concert latino dans notre hotel, très bien, avec Tom Cruise avec nous !!

Tom Cruise parmi nous!

Tom Cruise parmi nous!

6 Avril : sur les conseils du routard et de notre colocatrice de dortoir, nos partons en fin de matinée dans le parc national Cajas, à 45mn de Cuenca. Une petite marche de 2h au milieu d’une multitude de lac, foret de quinoa (version arbre) d’eucalyptus, mais avec une pluie fine, un brouillard qui descend et un froid qui lui… monte! On aura pris l’air, alors que le dimanche tout est fermé en ville !
Re-visite au marché pour une salade de fruits, retour à l’hotel, tranquille, verre (sans alcool.. on est dimanche!), nachos et film!

Parc National Cajas, ses lagune et une végétation un peu particulière

Parc National Cajas, ses lagune et une végétation un peu particulière

foret de quinua, mystique

foret de quinua, mystique

on croierait presque voir un ananas!

on croierait presque voir un ananas!

7 Avril : aujourd’hui.. devinez quoi…. oui voilà, bus pendant 4h, le temps de rejoindre Guayaquil, et directement l’aéroport. Aujourd’hui c’est le dernier jour en Equateur et en Amérique du Sud. Retour à la maison pour Aurélie, et pour  moi, le Panama, où je rejoins un certain couple de Saucisse!! :)
Vol via Bogota.. regret du moment car tous les voyageurs sont unanimes, la Colombie, c’est extra! Tant pi, ce sera un autre voyage!

Adios Sur America !! Hasta Pronto !!

Category: EQUATEUR
3 Réponses
  1. Wango says:

    Indiana, il porte pas de Panama :p

  2. Wango says:

    Hey, un cochon entier dans le ventre quand même ! ;)

    C’est la famille Saucisse qui ne sera pas très contente … !!

  3. carpediem family says:

    pourquoi n’es tu pas monté sur le volcan Cotopaxi? puisque tu étais à Latacunga ce n’était pas très loin et tu es un specialiste des volcans non????
    sinon nous non plus n’avons pas été en Colombie pendant ce voyage TDM mais avons décidé de le faire bientôt :)
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>