Au pays vert de la Pura Vida

17 avril, lendemain de restaurant cher au bord de mer, une saucisse est malade… ca sent le smecta, imodium et tutti quanti!
Mais il en faut plus pour abattre un Guillaume, du coup, on se rend avec lucie, vers une mare ou est cense se trouver des crocos et autres animaux:

Un basilique

Un basilique

Le croco  tapis dans l'ombre

Le croco tapis dans l’ombre

Le toucan coloré

Le toucan coloré

Héron vert

Héron vert

puis nous attendons sagement 15h et un rdv pris pour un tour en kayak dans la mangrove et observation les dauphins après quelques minutes on se prend une grosse pluie tropicale au milieu de la rivière, sur l’eau entouré de moustiques, de crabes..

Pura Vida, plus qu'un slogan, un art de vivre!

Pura Vida, plus qu’un slogan, un art de vivre!

Mangrove du Corcovado

Mangrove du Corcovado

Deux saucisses sur un kayak

Deux saucisses sur un kayak

Ça grouille de crabes!

Ça grouille de crabes!

On joue a cache cache??

On joue a cache cache??

Après une pause sur la plage où on déguste ananas et noix de coco, on repart direction le port et en attendant on essaie de rencontrer des dauphins malheureusement pas de dauphin à la place, du  plancton (krill) phosphorescent lorsqu’on remuait l’eau.

18 avril, lever tôt, rdv avec un guide qui parle français, Jipé, pour2 jours de trek dans le parc national du corcovado, a trzvers forets, plage, et pour apercevoir quelques animaux.
Jipé a 70 ans, parle lentement mais oeu marcher des heures et parait bien connaitre les lieux. Après 2h de collectivo (comprendre camion a bestiaux), nous commencons la rando. Nous croisons les premiers aras, quelques singes, et a la faveur d’une pause pres d’un squelette complet de baleine, rencontrons notre premier tapir!!

Un squelette quasi complet de baleine

Un squelette quasi complet de baleine

Paysage de Jurassic Park!

Paysage de Jurassic Park!

Côte Pacifique

Côte Pacifique

Sauvage!

Sauvage!

Singes, lézards, insectes, piverts, oiseaux en tout genre…on est plutôt gâtés!

Singe araignée

Singe araignée

singe ecureuil

singe ecureuil

Un petit écureuil

Un petit écureuil

Un.....lézard!

Un…..lézard!

un gros iguane

un gros iguane

Un onoré du Mexique

Un onoré du Mexique

Un tamatia

Un tamatia

Ca pourrait etre un tangara a dos rouge

Ca pourrait etre un tangara a dos rouge

Un Urubu noir

Un Urubu noir

Ibis blanc

Ibis blanc

Les fameux aras rouges

Les fameux aras rouges

Un tyran a ventre d'or

Un tyran a ventre d’or

Une Lulu qui va bientôt se faire un bon 4h!

Une Lulu qui va bientôt se faire un bon 4h!

Le fameux tapir

Le fameux tapir

Fourmis travailleuses

Fourmis travailleuses

Un pic de Malherbe

Un pic de Malherbe

un coati

un coati

un bebe coati

un bebe coati

la star de la foret costaricienne

la star de la foret costaricienne

Arrivant a la fin, il nous reste a traverser une riviere, grossie par une grande marée, qui nous parait quand meme large et profonde..pratique pour nos sacs :s
Cane nous aurait presque posé de pb si nou n’avions pas vu…. un beau croco de 3m au loin… non Jipé… tant que la marée est haute, on ne traversera pas!

un petit croco de trois metres!

un petit croco de trois metres!

Pb, il commence a faire nuit… nous attendons plus de deux heures, coincés sur la rive entre crocos et un éventuel puma qui trainerait autour….  on n’est pas rassurés faut le dire… Lulu n’en mène pas large non plus…..jusqu’à ce qu’elle aperçoive des lumières… les gardiens du refuge où nous devions dormir ce soir, sont venus a notre rencontre.. a l’embouchure de la rivière ou 3m a traverser nous attendent.. bon… Jipé, t’as un peu deconné sur ce coup! En chemin pour rejoindre les gardiens, un tapir nous bloque le chemin!!
Nous finissons par arriver au refuge pour une douche et un plat de pates.. premier vrai repas de la journée…

20 avril, retour par le meme chemin… le Jipé ne dit plus rien, ptet un peu vexé qu’on ait râlé sur l’épisode croco dans la rivière! On verra un groupe de 20 coatis! Quelques singes, un gros iguane, et sur la plage, un serpent venimeux mais mort, et hop, 20km plus tard, nous sommes de retour pour prendre notre collectivo. Vivement une omelette saucisse, seul repas de la journée! (Oui Jipé… la prochaine fois, garde ton sac et le rechaud gaz dedans, au lieu de le laisser dans l’avion du copain!)

21 avril, bonne grasse mat (youhou, jusqu’à 9h), repos, bon ptit dej, et location de velo pour aller sur la plage ou nous etions supposés voir des dauphins. Toujours pas de dauphins, mais une jolie plage, quelques rouleaux pour s’amuser, et une rincée pour le retour. Bref, une journée tranquille avant de prendre un bus le lendemain pour la capitale…..à 5h !

22 avril, rien de bien particulier, si ce n’est notre bus, pendant 8h, pour rejoindre San José, la capitale, et notre hostel. Petit tour en ville pour voir ce qu’il s’y passe. Puis soirée tranquille.

23 avril, nous partons ce matin en bus pour aller voir un volcan a l’est de San José, l’Irazu. Comme un partout au Costa Rica, les prix du guide sont largement dépassés…. nous payons donc quasiment le double pour un aller retour. Un fois a l’entrée du parc national nous payons a nouveau (ya plein de parcs nationaux…..c’est ptete le meilleur moyen de faire payer le touriste!)
10$ pour un simple chemin en béton qui entoure le cratère, sans la moindre explication de ce qu’il y a autour de nous.
Le cratère en lui même abritait encore l’année dernière, un lac acide, vert émeraude. Mais depuis, évaporation, infiltration…. il n’y a plus d’eau. Le trou est quand même large et on imagine facilement la puissance nécessaire pour pulvériser la roche.

le cratere de l' irazu

le cratere de l’ irazu

un raton laveur curieux, qui passait par là!!

un raton laveur curieux, qui passait par là!!

Retour tranquille en ville pour visiter un ensemble de musées, sous la place principale, numismatie et or précolombien. Intéressant, avec bcp de petits objets décoratifs en or, plutôt précis pour l’époque!

24 avril, nous prenons le bus pour aller à Allajuela, la ville voisine, puis tour, marché, coiffeur pour Saucisse et moi. Puis j’attends sagement l’heure fatidique, celle de l’arrivée de ma Poulette et de Loulou! Et les voilà, apres 10 long mois d’absence, nous
Nous retrouvons, nous tenant dans nos bras!

et voilà les nouveaux venus !

et voilà les nouveaux venus !

Nous rejoignons l’hotel pour un petit moment tranquille sur la terrasse de l’hôtel.

Category: COSTA RICA
7 Réponses
  1. Clément says:

    Il a l’air excelent ce petit guide Jipe :) superbe nature btw !

  2. Onc'Berny says:

    et tout ça dans un pays ou l’armée n’existe pas…

  3. elisee says:

    les crabes ou l’araignée, de vrais bijoux ! Vends un concept à Hermes ou à Vuitton, ils pourraient faire un truc de luxe…

  4. Mélanie-cousine says:

    Boooooooo!

  5. Wango says:

    Miam miam, il l’avait l’air drôlement bon le 4h de Lucie !

    Bienvenue aux p’tits nouveaux !! :) Profitez bien de vos retrouvailles !

  6. Lucia de argentina ja ja ja says:

    Très bientôt la même histoire version Saucisse sur notre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>